Rencontre avec Hajatiana Razafimahatratra, Responsable Régional à Madagascar

le 05/02/2011 à 14h28

Vous êtes ici : Accueil > Médias > Actualités > Rencontre avec Hajatiana Razafimahatratra, Responsable Régional à Madagascar

Rencontre avec Hajatiana Razafimahatratra, Responsable Régional à MadagascarEn travaillant au sein d’une institution de microfinance, j’ai découvert une passion. J’ai surtout choisi Microcred Madagascar en fonction de sa dimension internationale et la méthodologie que Microcred a adopté dans la gestion de ses opérations. Actuellement, sa maturité, son expérience, son dynamisme et sa performance confirment toujours mon choix de continuer de me développer et de progresser au sein de ce Groupe.

Quels sont les résultats de Microcred Madagascar en 2012 et quelles perspectives pour 2013 ?
2012 fut une année de performances remarquables pour Microcred Madagascar depuis sa création il y a 6 ans. Les principaux indicateurs opérationnels sont au-dessus des prévisions avec notamment un encours bruts de prêts de près de 20MEUR, un PAR à > 30 jours à 1 % et une encours d’épargne de près de 10MEUR.

Microcred Madagascar s’est fixé une nouvelle fois des défis ambitieux pour l’année à venir, notamment l’augmentation du taux de couverture sur le marché avec l’expansion géographique et le lancement des nouveaux produits ; la préservation et l’amélioration de la performance opérationnelle, financière et sociale ; l’amélioration de la motivation du personnel.


Quelles sont vos perspectives au sein du Groupe Microcred ?

J’aimerais avoir un poste avec des responsabilités qui me permettent d’apporter et de partager ma vision, mes capacités et le fruit de mes expériences au sein du Groupe Microcred. Je souhaite également élargir mes expériences et découvrir les autres filiales du Groupe Microcred.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre mission à Gamifi en 2012 ? [Hajatiana a effectué une mission de 3 mois au sein de Gamifi - en 3 mois, le PAR > 30 jours de l'institution est passé de 22 % à 5 %, dans un contexte de croissance du portefeuille. Un travail exemplaire qui témoigne à la fois de la qualité du personnel de Microcred en général et de Microcred Madagascar en particulier, de la méthodologie de l'institution et de ses efforts de formation du personnel.]

La Direction de Microcred Madagascar m’a offert cette grande opportunité d’effectuer cette mission à Gamifi. J’apprécie m’ouvrir à de nouvelles expériences dans le monde de la microfinance. La mission a duré trois mois avec pour objet l’élaboration d’un plan de redressement du portefeuille à risque et la mise en place d’une structure opérationnelle solide et durable. Gamifi a été implantée avec un modèle de structure identique à Microcred, seulement l’institution évolue dans un contexte de marché qui diffère. Un temps suffisant d’adaptation était donc nécessaire pour que Gamifi atteigne une certaine maturité avant de voler de ses propres ailes. Etant donné la situation actuelle, je reste très confiant quant à l’avenir de Gamifi qui possède un personnel jeune, dynamique et une forte potentialité de marché.

Pour conclure, selon Hajatiana, le modèle Microcred qui capitalise sur une structure motivante pour son personnel jeune est un élément moteur de notre développement : “Chers collègues, gardons toujours le sens du défi et du challenge !”