Conférence de presse pour la naissance de MicroCred Tunisie

le 17/01/2013 à 11h16

Vous êtes ici : Accueil > Médias > Actualités > Conférence de presse pour la naissance de MicroCred Tunisie

Conférence de presse pour la naissance de MicroCred TunisieLa délégation de l’Union Européenne et Microcred ont signé, jeudi 17 janvier 2013 à Tunis, un contrat de subvention d’un montant de 1,8 million d’euros, pour la création, très prochainement “Microcred Tunisie”.

Ce projet, d’un montant total de 3,6 millions d’euros, a pour objectif, de favoriser l’inclusion financière des populations défavorisées en Tunisie et de contribuer au développement d’une “économie sociale, inclusive et solidaire”.

Réunis jeudi lors d’une conférence de presse tenue au siège de la délégation de l’UE en Tunisie aux Berges du Lac, Bodo Lieberam, Directeur du projet a expliqué que Microcred Tunisie va offrir des services financiers aux personnes exclues du système bancaire formel, accompagner et coacher des jeunes diplômés et personnes aux chômage à créer leurs entreprises et contribuer à l’amélioration des conditions de vie des micro-entrepreneurs et leur entourage familial par l’offre de produits financiers adaptés à leurs besoins.

Co-financée par l’UE, des institutions financières internationales et des partenaires tunisiens (banques, groupes industriels privés), Microcred associera des acteurs locaux tunisiens qui seront chargés d’identifier et de repérer les vrais bénéficiaires potentiels des microcrédits.

D’après M. Bodo Lieberam, “les actions de Microcred vont démarrer dans les quartiers défavorisés du Grand Tunis et s’étendront par la suite aux régions de l’intérieur”.

Les offres de cette nouvelle institution du Groupe Microcred vont être adaptées à sa cible, a indiqué le responsable, précisant que les microcrédits seront d’un montant maximum de 20 000 dinars (9 500 EUR). ”Nous allons aider à lancer de nouveaux microentrepreneurs et à créer des activités génératrices de revenus dans les régions ciblées”, a-t-il réitéré. Le nombre des bénéficiaires s’élèvera, à plus de 250 000 durant les 5 prochaines années, dont 150 000 dans les régions défavorisées, dont 40 000 clients qui auront bénéficié d’un crédit TPE (très petite entreprise).

Hassan Zargouni, directeur général de Sigma Conseil, a déclaré à la TAP en marge de cette conférence qu’environ 80% des crédits de l’institution vont être orientés aux régions de l’intérieur (Nord-ouest, Centre-ouest et Sud-ouest) et 20% pour les quartiers défavorisés dans les grandes agglomérations. Sur la contribution de son groupe, il a précisé qu’il “va aider à travers sa connaissance du terrain pour assurer des interventions efficaces et pérennes”.

Régis Méritian, conseiller de l’Union européenne en Tunisie, a relevé qu’environ 350 000 personnes ont bénéficié, jusqu’à ce jour, de la microfinance en Tunisie. Il a évoqué, dans ce contexte, une étude élaborée en 2009 qui a démontré qu’il existe en Tunisie presque 1 million de bénéficiaires potentiels des microcrédits, faisant remarquer qu’après la révolution toutes les conditions ont été réunies pour que la microfinance se développe davantage.

Microcred souligne que la réalisation de ce projet dépend de l’obtention de l’agrément qui devrait être accordé prochainement par le gouvernement après l’étude du projet.